Une fin de maturation couronnée de succès pour le projet GLISS

Orsay, le 17 mai 2019  – C’est avec le dépôt de deux brevets et la perspective d’une création de start-up dans le courant de l’année que le projet GLISS (General Liquid Interface Specific Surfaces) achève ce 2 mai 2019 le programme de maturation initié entre la SATT Paris-Saclay, le CNRS et l’ENS PARIS-SACLAY en octobre 2017.

Objectif de ce programme porté par Malcolm Buckle et Claude Nogues, respectivement directeur de recherche et chargée de recherche au CNRS : proposer de lever le verrou technologique de la spécificité de la mesure par biocapteurs grâce à une innovation de rupture dans le domaine de la chimie de surface. Une avancée qui, en permettant un changement de paradigme technologique, devrait à moyen terme contribuer à révolutionner le diagnostic précoce des maladies.

 

French Tech Seed : première vague de labellisation pour 4 start-up de Paris-Saclay

Orsay, le 13 mai 2019 – Le consortium French Tech Seed Paris Saclay, piloté par la SATT Paris-Saclay, annonce la labellisation, suite au premier comité de sélection tenu le 24 avril 2019, d’Agriodor, Teratonics, Dataswati et Altaroad, les quatre premières start-up issues du cluster Paris-Saclay à bénéficier du dispositif. Pépites majoritairement issues du transfert technologique à l’œuvre au sein de l’écosystème Paris-Saclay, ces projets témoignent de la vitalité du cluster et augurent du niveau d’exigence attendu pour l’obtention du précieux label.

 

Signature du contrat de transfert du projet de maturation TEMPO vers la start-up Kesitys

Orsay, le 5 février 2019Xavier Apolinarski, président de la SATT Paris-Saclay, Benoît Deveaud, directeur adjoint de l’enseignement et de la recherche de l’École polytechnique, Wahiba Robert, chargée de valorisation au sein de la Direction Recherche, Innovation, Valorisation et Europe de Grenoble INP et Anne-Claire Jeancolas, CEO de la start-up Kesitys ont annoncé jeudi 24 janvier 2019 la signature d’un contrat de transfert de technologie. Faisant suite à une convention de maturation engagée auprès de la SATT Paris-Saclay en 2016 dans le cadre du projet TEMPO (Centre de Mathématiques Appliquées, CNRS/École polytechnique), cette nouvelle étape a pour objectif la mise sur le marché d’un assistant de pilotage permettant aux opérateurs des marchés financiers de gérer les risques de leurs portefeuilles de produits dérivés, de manière automatique et optimisée.

 

Labellisation inédite d’un consortium piloté par la SATT Paris-Saclay en tant qu’apporteur d’affaires

FRENCH TECH SEED PARIS-SACLAY

Orsay, le 17 janvier 2019 – Le consortium fédéré autour de la SATT Paris Saclay, composé de neuf membres issus de l’écosystème Paris-Saclay (la filière entrepreneuriale d’AgroParisTech, CentraleSupélec, l’accélérateur de l’École Polytechnique, Genopole, la filière entrepreneuriale d’HEC, IncubAlliance, l’Institut d’Optique Graduate School et le WAI Massy-Saclay de BNP Paribas), vient d’être labellisé apporteur d’affaires par le fonds French Tech Seed opéré par Bpifrance. L’objectif de ce consortium : fédérer les forces vives de la maturation technologique, de l’incubation de start-up et de l’accélération d’entreprises de l’écosystème Paris-Saclay afin de renforcer la création et l’accélération de start-up technologiques.

Le fonds French Tech Seed : financer le pré-amorçage à grande échelle

Soutenir les start-up technologiques en phase de post-maturation, notamment les start-up de la Deep Tech et de moins de trois ans : telle est l’ambition affichée par le Premier ministre Edouard Philippe lors de la mise en place en juin dernier du Fonds French Tech Seed. Doté de 400 millions d’euros issus du PIA3 et géré par Bpifrance, ce fonds a pour spécificité de reposer sur un mécanisme d’apporteurs d’affaires labellisés et un effet de levier sur l’investissement privé – un euro d’investissement privé donnant droit à deux euros de Bpifrance. Avec l’annonce ce 17 janvier de la labellisation par l’Etat du consortium porté par la SATT Paris-Saclay, c’est donc une première étape qui vient d’être franchie dans ce projet ambitieux.

(…)

 

L’ENSTA ParisTech et la SATT Paris-Saclay signent une convention de maturation dans le cadre du projet VIVODOGMA

Orsay, le 16 octobre 2018 – L’ENSTA ParisTech et la SATT Paris-Saclay annoncent la signature d’une convention de maturation dans le cadre du projet VIVODOGMA. Porté par l’ENSTA ParisTech, l’Hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, l’École polytechnique et l’Université Paris-Descartes, ce projet a pour objectif de développer un distracteur magnétique implantable et piloté à distance pour le traitement de malformations maxillo-faciales.

Lire la suite

LE PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2018 MET A L’HONNEUR UNE TECHNIQUE D’AMPLIFICATION DES LASERS ET RAYONNE SUR DES START-UP EN PLEINE CROISSANCE

Une fois n’est pas coutume, c’est la France qui est mise à l’honneur cette année par l’Académie royale des sciences. Une reconnaissance qui étend son rayonnement sur les jeunes pousses comme SourceLAB, qui développe des solutions de pointe pour révolutionner l’imagerie médicale ou pour l’ingénierie lourde, domaine en mutation dans lequel la France est à l’avant-garde.

 

La SATT Paris-Saclay amorce sa seconde période triennale et consolide la dynamique engagée : un indiscutable vecteur de croissance pour le territoire

Orsay, le 27 septembre 2018 – Alors qu’elle entame sa seconde période triennale (2018-2020) et que le mandat de son président Xavier Apolinarski vient d’être renouvelé, la SATT Paris-Saclay prolonge la dynamique engagée depuis sa création et annonce sa feuille de route pour les trois années à venir. Son ambition : consolider son rôle transverse au service de l’ensemble des établissements de Paris-Saclay afin de dynamiser l’innovation et la création de richesse et d’emplois sur le territoire.

 

Un acteur central, un outil transverse

135 projets de maturation soumis à la SATT par plus de 95% des établissements du cluster Paris-Saclay, plus de 100 demandes de prestations de services, une cinquantaine de mises en relation entre entreprises et laboratoires : après seulement trois ans d’existence, la SATT Paris-Saclay se positionne aujourd’hui comme l’un des outils indispensables à la valorisation des résultats de recherche des quelques 11 000 chercheurs du territoire. Telle est en tout cas la conclusion de l’évaluation de la 1ère période triennale diligentée par l’ANR, et réalisée par le cabinet TECHNOPOLIS et FINANCE CONSULT, mettant en exergue le bon fonctionnement de la structure ainsi que sa parfaite intégration dans un écosystème riche mais complexe. « A l’issue de ces trois années d’existence, nous sommes particulièrement fiers d’être aujourd’hui considérés comme un partenaire de confiance par l’ensemble des établissements du territoire », indique Xavier Apolinarski, président de la SATT depuis sa création et dont le mandat vient d’être renouvelé pour trois ans par le Conseil d’Administration.

[…]

100% de réussite au concours i-Lab 2018 pour les start-up accompagnées et financées par la SATT Paris-Saclay

Orsay, le 10 juillet – Altaroad, Exotrail et Lumedix, trois start-up soutenues par la SATT Paris-Saclay faisaient partie ce jeudi 5 juillet des lauréats récompensés lors de la remise des prix de la 20ème édition du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes (i-Lab) tenue à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Lire la suite

Le CEA List, la SATT Paris-Saclay et Sport Quantum signent un contrat de transfert de technologie

 

Orsay, le 19 juin – Philippe Watteau, directeur du CEA List, Xavier Apolinarski, président de la SATT Paris-Saclay et Jean-Marc Alexandre, CEO de Sport Quantum ont signé ce vendredi 15 juin un contrat de transfert de technologie contractualisant une collaboration engagée l’an passé. L’objectif de cette collaboration : développer une cible de tir électronique permettant à des sportifs de visualiser, suivre en temps réel et gérer leurs performances.

Lire la suite

THRUSTME passe à la vitesse supérieure et annonce son entrée en phase d’industrialisation

Satt Paris Saclay

 

Orsay, le 15 juinTHRUSTME, start-up deep tech de l’industrie spatiale soutenue par la SATT Paris-Saclay, annonce son entrée en phase d’industrialisation lors de l’inauguration officielle de ses nouveaux locaux de 300 m2 à Verrières le Buisson le mardi 5 juin. Une nouvelle étape décisive rendue possible par l’obtention en 2018 d’une subvention H2020 permettant à la jeune start-up de sécuriser le financement destiné à l‘étape d’industrialisation.

Lire la suite